Scandale de Noël : des canetons broyés et mutilés pour fabriquer votre foie gras

S’il y a bien un produit incontournable pour les fêtes en France, c’est le foie gras!

De production française, le foie gras est un produit délicieux que nous consommons tous entre le 25 décembre et le 1er janvier, pourtant beaucoup de scandales ont déjà éclaté au sujet de sa fabrication mais la dernière découverte sur les pratiques douteuses de certains producteurs risque de vous laisser un goût très amer au fond de la gorge !

Des vidéos tournées dans un couvoir de canetons et dans un élevage de canes montrent à quel point les animaux sont maltraités et mis à mort de façon totalement barbare et cruelle, juste pour fabriquer ce produit que vous aimez tant! Nous allons vous montrer l’envers du décor de vos fêtes de fin d’année.

1. L’enfer du couvoir

1sciencesetavenir

@sciencesetavenir

Dans la plupart des couvoirs, on effectue un tri des canetons selon leur sexe, les femelles n’ayant pas un foie assez grand sont donc immédiatement broyées vivantes! Certaines sortent de la broyeuse vivantes mais disloquées et elles agoniseront lentement sur le sol.

Ce sont donc uniquement les canards mâles qui fournissent leur foie pour le foie gras, mais ne pensez pas qu’ils seront mieux traités pour autant! Leur bec va être coupé par une pièce métallique chauffé à blanc pour éviter qu’ils ne s’agressent entre eux par la suite. Et on continue de préciser que cela est pratiqué à vif sur un animal vivant qui ressent la douleur tout comme nous.

Nous avons vu le sort des canetons mais celui de leur « parent » n’est pas mieux non plus, les canes qui fournissent les œufs aux couvoirs sont inséminées artificiellement ce qui est normal puisque c’est la norme pour tout élevage. Mais les canes sont « engrossées » à répétitions sans aucun repos, certaines sont tellement épuisées qu’elles ne peuvent même pas marcher. En ce qui concerne les mâles qui donnent leur semence ils sont enfermés en permanence dans des cages minuscules.

2. Un secteur qui a beaucoup à cacher

2holidogtimes

@holidogtimes

Toutes ces informations on les doit à des vidéos publiées par l’association L214 qui lutte contre la production de foie gras. Leur porte parole, Brigitte Gothière, s’est d’ailleurs exprimée ainsi à ce sujet: »Une fois de plus, ces vidéos lèvent le voile sur une filière qui a beaucoup à cacher. Les producteurs, à grand renfort de publicité, ont réussi à faire du foie gras un produit de luxe et soi-disant de tradition, mais les images montrent des choses abjectes et de la maltraitance animale. Le broyage est certes autorisé par la législation mais il doit provoquer une mort immédiate, ce qui n’est pas toujours le cas. Il n’y a ni transparence ni traçabilité dans cette filière, donc nous voulons montrer l’envers du décor, comment le produit a été obtenu. »

On vante notre production française et on la qualifie de traditionnelle, mais quelle hypocrisie, n’est-ce pas? Qu’il y-a-t-il de traditionnel dans ces pratiques honteuses qui ne valent pas mieux que celles d’un élevage intensif et industriel de base. Comment peut-on qualifier de « traditionnel » autant de cruauté sachant qu’il existe des méthodes d’élevages tellement plus saines et respectueuses des animaux.

Le broyage ceci dit est autorisé par la législation mais il doit être réalisé de manière à provoquer une mort immédiate de l’animal et non le laisser à moitié mort et mutilé agonisant sur le sol pendant des heures.

--- Votre article continue après la Publicité ---


No Responses

  1. psy
  2. web